L’herbier de posidonie : victime et acteur du changement global de la Méditerranée

Intervenant Patrick Astruch, Ingénieur de recherche au GIS Posidonie – Institut Méditerranéen d’Océanographie – OSU Pythéas
Les herbiers de posidonie s’étendent à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Très exposée aux activités humaines littorales, la posidonie, plante marine endémique de Méditerranée, régresse depuis plus de 50 ans. La raison ? Des mécanismes complexes, mal connus, dont les causes ne sont pas uniquement imputables à l’Homme. La conservation de cet herbier est un enjeu majeur : cet écosystème joue un rôle essentiel pour toute la zone côtière et dans le contexte actuel de changement climatique, l’herbier de posidonie séquestre et stocke le carbone.
Catégorie
LES CONFÉRENCES